© Solène Person

D'UN PROJET À L'AUTRE / Musique sans frontières

 

 

• Julien Lallier est sous le charme du piano et de la musique depuis son plus jeune âge . A un moment déterminant de son parcours, il fait le choix d’approfondir sa technique et sa pensée musicale auprès de Guillaume de Chassy puis de Bernard Maury, fondateur de la Bill Evans Piano Academy, qui lui ouvre la voie de larges horizons harmoniques et mélodiques. D’autres rencontres avec des musiciens comme Pierre Drevet, Pierre de Bethmann, Christophe Dal Sasso ou Aaron Goldberg le conforte dans sa démarche de pianiste et de compositeur.

A partir d’un répertoire de compositions inspirées par les ombres et lumières de l’Andalousie, il constitue son premier quartet avec lequel il enregistre l’album TARIFA (avril 2005). Ses rencontres avec le public des clubs, festivals et scènes culturelles le conduisent à la sélection du concours national de jazz de Paris-La Défense (2005), aux Rendez-vous de l’Erdre de Nantes (2006) et à la sélection Jazz Migration 2008, initiée par l’AFIJMA (Association des Festivals Innovants en Jazz et Musiques Actuelles) et la Fédération des Scènes de Jazz. Le Julien Lallier Quartet est notamment programmé au festival “Jazz sous les pommiers “ de Coutances, au Crest Jazz Vocal Festival et sur diverses scènes partenaires de Jazz Migration.

Parallèlement à ses activités en duo, trio et quartet, Julien Lallier est sollicité par le théâtre. Engagé par la Compagnie Gazoline dirigée par Cécile Auxire-Marmouget, il joue dans la pièce “Le plus malin s’y laisse prendre” d’Alexandre Ostrovski. Il y aborde le répertoire de Chostakovich et se produit sur les scènes nationales de Valence, Chambéry et Montpellier (2008/2009). Une prodigieuse aventure théâtrale avec une vingtaine d'artistes : musiciens, comédiens, danseurs, gens de cirque.

Sensible aux rencontres des cultures et des expressions artistiques, Julien Lallier crée La Escucha Interior une oeuvre bâtie sur une alchimie poétique et philosophique entre la danse flamenca et la musique de jazz (création 2010).

 

 
 
____________________________________________________________________________________________________________________